24 mars 2017

Bientôt des murs végétaux dans le métro

metro-murs-vegetaux-plantes

La RATP a lancé en novembre 2016 une consultation populaire visant à collecter des suggestions permettant d’améliorer l’environnement du métro parisien. L’une des cinq grandes idées retenues par le jury propose de végétaliser les espaces sous-terrains. Qualifiée de « challenge technique » par le directeur du département services et espaces multimodaux, Franck Avice, la question nous a immédiatement interpellés.

La réflexion porte à la fois sur la végétalisation des espaces souterrains et l’aménagement des stations aériennes. Si les jardins en extérieur ne posent pas de difficultés majeures, les aménagements intérieurs du métro nécessitent quant à eux, une approche bien plus spécifique. L’absence de lumière naturelle, l’acheminement de l’eau, et la prise en compte du traffic des usagers représentent les principales contraintes auxquelles le projet devra répondre.

mettre-green-subway

Végétaliser « l’Underground »

Par ailleurs, la question n’est pas entièrement nouvelle. Des expériences et des réalisations concrètes voient le jour dans les grandes métropoles mondiales. A New York, un projet innovant, la « low line » est conduit par deux urbanistes ingénieurs, James Ramsey et Dan Barasch au coeur d’une station de métro abandonnée. L’objectif visé consiste à maintenir un parc sous terrain éclairé par un ingénieux système de puit de lumière à distance.

metro-vegetaux-sous-terraine-plante

A Paris, la serre tropicale de la gare de Lyon, quelque peu en perdition depuis ses débuts en 1996, se voit dotée depuis l’an dernier d’un système d’arrosage par le haut, en pluie fine ou dense et d’un éclairage plus adapté. Les plantes souffraient jusqu’alors et la poussière ternissait son aspect visuel.

Des murs végétaux pour gagner de la place

Dans les deux pistes envisagées pour la végétalisation des stations de métro, Franck Avice évoque la possibilité d’intégrer des murs végétaux. Puisque la technique des murs végétalisés en intérieur combine déjà arrosage automatique et lumière artificielle, on n’aurait tort de s’en priver. En outre, le gain de place au sol s’avère être un argument de poids pour l’aménagement des stations où le traffic de voyageurs est dense. Le principal frein est budgétaire. Ces installations ont un coût et l’entretien aussi.

mur-vegetal-metro

Toutefois, si la RATP s’en donne les moyens, les bénéfices à la clé sont nombreux. Les murs végétaux apportent un réel confort acoustique, particulièrement dans les stations et les tunnels où la réverbération sonore est importante et désagréable ; le feuillage des plantes et les couches de substrat contribuent à étouffer les sons et créer une ambiance plus reposante.
Visuellement, la nature a également un impact extrêmement positif sur notre psyché en réduisant le stress et en facilitant la détente.

tumblr_n9g3ekQJXj1s3hp12o8_1280

En espérant que le RATP voit dans l’extension des nouvelles lignes, une occasion de renouer avec l’utile et le beau comme a pu le faire en son temps la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris (CMP) avec notamment les édicules de Guimard qui apportèrent son style au métro parisien.

Les commentaires