24 mai 2015

Témoignage : mur végétalisé et restauration rapide

mur-vegetalise-restaurant-bio

Bien installé au cœur du quartier des halles d’Orléans, l’enseigne « Oh terroir » propose à ses clients une forme originale de restauration rapide. Attention, rapide, ne veut pas dire vite fait, mal fait. Ici, c’est le Fast Good ! Côté déco, pas de couleurs criardes et de mobilier cheap, le choix s’est porté sur un petit monde végétal. Réalisé en 2012 au moment de l’ouverture du resto, le mur végétalisé s’est bien développé depuis. Fidèles à notre habitude « neogardenesque » de revenir sur les lieux du crime, nous mettons au menu d’aujourd’hui le témoignage de Guillaume Bertholot gérant du lieu. Il nous parle du concept de son restaurant et de son mur végétalisé.

Neogarden Bonjour Guillaume, quelles étaient les envies à l’origine du projet ?

Guillaume B. : En réalité si ce restaurant n’existe que depuis trois ans, le concept à l’origine « d’Oh terroir » est bien plus ancien. Il s’est aussi décliné de plusieurs façons. Alain Lemirre, le propriétaire a ouvert en tout quatre restaurants : dont, un restaurant « bistrostronomique », une pizzeria « Pizzaline », un resto Big terroir spécialisé dans les burgers à Montargis et ce restaurant « fastgood » à Orléans. La philosophie de travail reste la même. On travaille en circuit ultra court avec des producteurs locaux de la région Centre. Les produits cuisinés sont frais et bio. On essaie de toujours maintenir des rapports privilégiés avec nos fournisseurs

N. : En ce qui concerne l’aménagement de la salle, vous trouviez que le mur végétalisé s’intégrerait bien au restaurant ?

G.B. : Oui tout à fait. Il y avait plusieurs raisons justifiant cette installation. (ndlr : 23 m², 800 plantes, circuit d’arrosage ouvert). Alain Lemirre est un vrai naturopathe, il en connaissait un bout sur le sujet et avait déjà vu des exemples de réalisations, notamment une qui se trouve au restaurant thaïlandais Suan Thaï, rue du Temple à Paris. (rires) Vous devez connaître n’est-ce pas ?

N : Oui! C’est de Neogarden.

G. B. : Ici, le local est entièrement neuf. Le quartier a été réhabilité très récemment.

Par rapport à l’aménagement assez sobre et design qu’on voulait à « Oh terroir », le mur végétalisé est vite apparu comme très complémentaire. Techniquement, les matériaux utilisés paraissent assez froid : du verre et du métal principalement. Le mur végétalisé a la propriété d’adoucir l’ensemble et ses caractéristiques en terme d’isolation phonique permettent un réel confort acoustique. (ndlr : La cuisine ouverte se trouve juste en dessous du mur végétal)

N. : Et l’effet visuel ?

G.B. : Oui Oui évidemment, lorsqu’on l’a tous les jours sous les yeux, on a tendance à s’habituer mais il y a toujours la réaction de certains clients … Ils sont très enthousiastes, prennent des photos.

Aujourd’hui, le mur végétalisé fait intégralement partie du lieu. Pour aller plus loin, je dirais qu’il participe à l’identité du restaurant. Les gens viennent ici pour prendre un repas sain et le mur végétalisé fait office de jardin intérieur même en plein hiver. Ça permet de se ressourcer.

N. : Ce concept de restaurant en self service avec des produits bio a l’air de bien marcher. Comment voyez-vous la suite ?

G.B. : On envisage Paris ! L’association d’un cadre original et d’une bonne cuisine devraient séduire les parisiens. On continuerait bien sûr de travailler avec des fournisseurs locaux, dans ce cas, des producteurs d’Île de France.

N. : Oh, on aimerait beaucoup vous avoir dans la capitale. Surtout, n’augmentez pas trop vos prix !

Merci Guillaume pour cette entrevue et bonne chance pour la suite.


Retrouvez les différents témoignages de nos clients dans cette rubrique :

Débriefing d’un projet de Mur Végétal avec un Architecte
Mur végétalisé et Restauration rapide
Un Mur Végétal dans le Salon
Mur Végétal, un an après

Les commentaires